Où sommes-nous

Le couple, ça roule

Mais oui !!! Tout va bien !!! Certains sembles inquiets ? Tout va bien !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nous levons enfin un coin du voile sur nos petites habitudes. Vous pensez sans doute que nous avons pris chacun les nôtres dans le déroulement de la journée ? Enumérons quelques unes d’entre elles et essayez de deviner par vous-même avant de . . . → En savoir plus : Le couple, ça roule

Sur un air de Java, un peu soufré

18 octobre. Coupons court à notre série noire de Yogya. Nous allons opter pour la solution de facilité avec le peu de temps qui nous reste à passer sur Java. A la sortie de la gare de Probolinggo, nous sommes attrapés par deux triporteurs. Ils nous déposent devant la “tourist information”, rien d’autre qu’une . . . → En savoir plus : Sur un air de Java, un peu soufré

Un nasi en Asie

Nasi Goreng traduction Riz frit. 

Plantons le décor. Une gargote blafarde, un tantinet crassouillonne et grand ouverte sur la rue ou bien un chariot roulant à son emplacement habituel éclairé d’une ampoule aveuglante. Quelques banquettes sommaires pour s’installer ainsi qu’un grand verre d’ “es the” fait maison pour patienter.

Passons la commande : “Tolong, . . . → En savoir plus : Un nasi en Asie

Saya Mathematica Guru

Vu le succès du dernier jeu, il vous tardait de voir arriver le suivant. Alléluia, le jeu nouveau est arrivé !

Aujourd’hui, on apprend à compter ! Voici une photo du temple de Borobudur que vous connaissez désormais, après l’avoir visité en notre compagnie. La devinette est la suivante.

En vous aidant de . . . → En savoir plus : Saya Mathematica Guru

Yogya, looose-control

“Quand on pense à Java”, c’est à ses monuments inscrits au patrimoine de l’Humanité et à ses énormes volcans formant la ceinture de feu sur la côte sud de l’île. Enfin, maintenant qu’on a vu tout ça, on y pense.

Du 14 au 17 octobre. Centre de Java. Nous débarquons à la gare de Yogjakarta . . . → En savoir plus : Yogya, looose-control

Jakarta, dans la moiteur des traffic jam

Du 8 au 13 octobre.

8 octobre. Arrivés dans la chaleur moite de l’après-midi, un peu embrumés par le “jet lag”, l’excitation est tempérée et fait place à une curiosité tranquille. Nous avons quitté Ankara sous la pluie et trouvons Jakarta dans le même état. A la sortie de l’aéroport, l’odeur des kreteks, cigarette parsemées . . . → En savoir plus : Jakarta, dans la moiteur des traffic jam

Istanbul, le souffle de l’Histoire

Impossible de passer par Istanbul sans parler des innombrables sites historiques à visiter. C’est l’article fastidieux de la semaine, alors gare aux superlatifs, courage, on va tacher de faire court.

Ville traversée par l’histoire, d’abord Byzance sous la coupe romaine, devenue Constantinople capitale de l’empire, qui a laissé de nombreux vestiges : églises, palais, citerne… . . . → En savoir plus : Istanbul, le souffle de l’Histoire

Istanbul ou la tentation permanente

28 septembre. Fin d’après-midi. Notre visite d’Istanbul commence par une déambulation dans le quartier de Beyoǧlu, traversé par la grande artère piétonne dénommée Istiklal (avenue de l’Indépendance). Nous la suivons du nord au sud ; départ de la place Taksim, important nœud du trafic, ruche bourdonnante, puis descente en direction de Galata. Un genre de . . . → En savoir plus : Istanbul ou la tentation permanente

Istanbul sans vidéo

Communiqué :

En raison de l’interdiction par le gouvernement Turc d’accéder au site de partage de vidéo en ligne Youtube, nous sommes désormais dans l’impossibilité de vous faire profiter de nos trouvailles et pitreries en “live”. Cependant, vous pourrez trouver ci-dessous trois articles décrivant nos impressions lors de la découverte d’Istanbul. . . . → En savoir plus : Istanbul sans vidéo

Istanbul, projetés dans le grand bain

28 septembre. Petit matin. Le padam padam (du train cette fois) nous fait ouvrir les yeux sur les derniers kilomètres de campagne parcourus en Thrace – extrémité orientale de l’Europe – avant de pénétrer dans la grande banlieue d’Istanbul. Le soleil se lève à peine et nous passons la tête par la fenêtre du wagon-lit. . . . → En savoir plus : Istanbul, projetés dans le grand bain